Est-ce qu’on ne serait pas en train de tourner en rond ?

Ce matin, un très bon article dans Libé intitulé La droite explose les codes du travail, nous explique que  :

Temps de travail à rallonge, licenciement facilité, syndicats court-circuités… De Juppé à Sarkozy, les candidats à la primaire à droite vont bien plus loin que la loi El Khomri, déjà contestée par la majorité des Français.

En somme, les français, qui sont une immense majorité à se dire opposés à la loi El Khomri (si on en croit les sondages), s’apprêtent à élire un candidat qui s’apprête à aller encore un peu plus loin (mais pas très loin quand même, il faut bien le dire) dans la libéralisation  du code du travail.

Cohérence, quand tu nous tiens…

Au passage, puisque dans notre pays on appelle “libéral” tout et n’importe quoi (article à venir sur le libéralisme), un édito très intéressant de Gaspard Koenig sur le programme de Juppé, qui se termine par :

C’est en ce sens qu’Alain Juppé reste prisonnier des schémas de pensée du XXe siècle industriel et incarne un libéralisme que les Français ont bien raison de rejeter : pusillanime et injuste. Il est temps de construire le monde de demain avec les hommes de demain.

Lire l’article : Alain Juppé, un trop peu de libéralisme